Faire un don
Partager cette page

Subventions de recherche FQSR

La FQSR attribuera des subventions de recherche en pneumologie dans le cadre de sa mission de soutien à la recherche scientifique sur les maladies respiratoires. Ainsi la FQSR supportera les recherches portant sur les causes, le dépistage, la prévention, les mécanismes physiopathologiques et les traitements de maladies respiratoires.

La recherche proposée pourra être de nature épidémiologique, évaluative, clinique, fondamentale et appliquée. Il est à noter qu’une attention particulière sera portée aux projets de recherche ayant une application clinique potentielle.

Années de concours : 2018-2020
Ouverture du concours : 1er mai 2018
Date limite soumission de la lettre d’intention : 1er juillet 2018
Date limite soumission de la demande : 1er septembre 2018
Montant : 20,000$/année
Durée du financement : 2 ans
Annonce des résultats : novembre 2018

Trajectoires de subvention

Subvention de recherche « innovation »
Subvention de recherche « éducation »
Subvention de recherche « interdisciplinarité »
Subvention de recherche « intervention thérapeutique »
Subvention de recherche « physiopathologie, biologie et génétique »

Admissibilité

  • Les subventions du FQSR s’adressent aux jeunes chercheurs ayant 10 ans et moins d’expérience à titre de chercheur principal affilié à un centre hospitalier, une université, un centre ou institut de recherche québécois. Seul l’appliquant principal doit répondre à ce critère, les co-appliquants ne sont toutefois pas tenus d’y répondre.
  • La demande doit être présentée par le chercheur principal accompagné ou non de co-chercheurs.
  • Au moment de la demande, aucun chevauchement ne doit exister avec une subvention d’un autre organisme subventionnaire majeur (ex. : IRSC).
  • Le chercheur principal devra faire la démonstration qu’il consacrera suffisamment de temps de recherche afin d’assurer la réussite du projet proposé.
  • Une subvention peut couvrir les dépenses de laboratoire, les frais associés à un assistant de recherche et/ou coordonnateur de recherche, à l’acquisition d’équipements essentiels pour le projet soumis (<5000$ en équipements/2 ans). Les salaires des chercheurs principaux et co-chercheurs ne sont pas remboursés, alors que les bourses d’étudiants participant au projet sont limitées à 10 000$ sur deux ans.
  • À chaque concours, un chercheur ne peut soumettre plus d’une demande de subvention dans le cadre de ce programme à titre de chercheur principal ou de co-chercheur.

Documents exigés

Le chercheur principal devra fournir une lettre d’intention accompagnée de son CV (CV commun canadien type FRQS).

La lettre d’intention (< 2 pages) permettra :

  • D’établir l’admissibilité des candidats au concours;
  • D’évaluer la pertinence scientifique, les objectifs du projet ainsi que son application clinique;
  • De juger les chances de réalisation du projet ; qualité des collaborations, forces de l’équipe de recherche et infrastructures préexistantes favorables au projet du candidat.

Seuls les candidats dont les lettres d’intention auront été retenues seront invités à soumettre une demande complète. L’acceptation ou le refus de la lettre d’intention sera communiqué par courriel.

Processus d’évaluation

Les demandes de subvention seront évaluées par le comité scientifique de la FQSR. Quatre évaluateurs assureront l’évaluation scientifique des demandes selon des critères préétablis. Le président et les membres du comité sont nommés par le Conseil d’administration de la FQSR pour un mandat de 2 ans.  Une représentativité des domaines fondamental et clinique ainsi que des quatre universités sera assurée.

Les membres du comité ne seront pas éligibles à siéger au comité tout en soumettant leur propre demande de subvention durant leur mandat. Un membre du comité scientifique devra se retirer du comité l’année où il soumettra une demande.

Chaque demande pourrait également être acheminée à un évaluateur externe expert dans la thématique de recherche proposée.

La FQSR décernera une subvention à la demande ayant reçu la meilleure cote scientifique pour chacune des trajectoires de subvention. À noter que pour se voir octroyer une subvention, la demande devra recevoir la cote scientifique minimale (70%) requise pour être subventionnable.

En principe, une subvention sera accordée pour chacune des trajectoires sauf si la cote scientifique minimale n’est pas atteinte ou devant l’absence d’application dans une trajectoire donnée.

  • Explication des trajectoires de recherche - ANNEXE 1