Faire un don

3 mars 2018

Que savez-vous sur la cigarette électronique?

Certains la trouve attrayante, techno, d’autres la croient sans danger ou encore croient qu’il s’agit d’un bon moyen pour cesser de fumer la cigarette. Et vous… qu’en pensez-vous?

Tout d’abord, la cigarette électronique est un dispositif qui fonctionne à l’aide d’une batterie et qui permet l’inhalation, sous forme de vapeur, de plusieurs substances chimiques. Puisqu’elle est sur le marché seulement depuis 2003, qu’une panoplie de modèles différents sont disponibles et qu’il existe plus de 7000 variétés de liquides et d’arômes; peu d’études ont été réalisées à ce jour. Par contre, nous savons ce qu’elle contient.

Même lorsque l’emballage du liquide à inhaler indique l’absence de nicotine, celle-ci y est très souvent retrouvée. On retrouve également des solvants qui sont connus pour augmenter les risques de développer de l’asthme et qui sont aussi irritants pour les poumons.

Pour transformer le liquide sous forme de vapeur, la batterie de la cigarette électronique doit chauffer le liquide. Il se forme alors des produits chimiques cancérogènes qui sont aussi présents aussi dans la cigarette. Ces substances sont connues pour augmenter les risques de cancer de la bouche et du poumon.

Finalement, il y a les arômes; ces odeurs et saveurs ajoutées aux substances inhalées via la cigarette électronique. Bien qu’elles soient sécuritaires lorsqu’elles sont consommées sous forme d’aliments, aucune étude n’a été faite sur leur sécurité lorsqu’elles sont respirées. De plus, l’ajout d’arôme incite à une grande prudence. En effet, certains arômes proviennent des noix entraînant un risque de réaction allergique bien réel. Ceci peut se produire lorsque la vapeur est inhalée, mais aussi lorsqu’elle entre en contact avec la peau ou les yeux. Ce risque est également présent pour les gens exposés à la fumée secondaire de la cigarette électronique. Heureusement, la cigarette électronique est régie par la Loi canadienne sur les aliments et les drogues et au Québec, elle est soumise à la politique d’un environnement sans fumée.

Pour conclure, sachez qu’il n’existe actuellement aucune étude démontrant l’efficacité de la cigarette électronique dans l’arrêt tabagique alors si vous désirez cesser de fumer, tournez-vous plutôt vers des moyens reconnus et efficaces comme les produits d’aide à la renonciation au tabac tels que les timbres et les gommes de nicotine ou encore vers la nicotine en inhalation.