Faire un don

Grippe (influenza)

La grippe, appelée aussi influenza, est une affection respiratoire contagieuse causée par les virus de la grippe A ou B. En général, la saison de la grippe débute à l’automne et peut durer jusqu’au printemps. Le virus de l’influenza se transmet très facilement d’une personne à l’autre. Il peut survivre jusqu’à 2 jours sur des surfaces ou objets contaminés. Les risques de contagion débutent 24 h avant les premiers symptômes et peuvent durer jusqu’à 7 jours après. Le fait d’éternuer, de tousser ou même de parler émet des gouttelettes dans l’air qui peuvent infecter d’autres personnes.

Grippe ou rhume?

Il peut être difficile de distinguer une grippe d’un rhume. Ce sont des maladies semblables, à première vue, mais bien différentes. Les symptômes du rhume sont habituellement légers alors que ceux de la grippe sont plus sévères. De plus, le rhume est fréquent et infecte principalement le nez et la gorge alors que la grippe, plus rare, peut aussi attaquer les poumons.

Symptômes Rhume Grippe
Fièvre Rare Habituellement forte
(38 à 40°),apparition soudaine, dure de 3 à 4 jours
Maux de tête Rare Importants
Douleurs musculaires généralisées Bénignes Courantes, parfois aiguës
Fatigue et faiblesse Peu importantes Extrêmes, peuvent durer jusqu’à 1 mois
Perte d’appétit Jamais Courant
Épuisement Jamais Rapide et important
Écoulement nasal Courant Exceptionnel
Éternuements Courants Exceptionnels
Maux de gorge Courants Exceptionnels
Douleurs thoraciques, toux Faibles à modérées, toussotement Courantes et peuvent devenir persistantes
Complications Congestion des sinus ou maux d’oreilles Bronchite et pneumonie peuvent mettre la vie en danger
N.B. Si ces symptômes persistent ou que d’autres apparaissent, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Personnes à risques

Tout le monde peut attraper la grippe. La grippe est une maladie sévère, les personnes âgées et les jeunes enfants sont les plus exposées à la grippe et à ses complications. On parle alors de personnes à risque de complications.

Les personnes dites à  risque de complications sont :

  • les personnes atteintes de certaines maladies chroniques (MPOC, asthme, diabète, cancer, etc.);
  • les enfants âgés de 6 mois à 5 ans;
  • les personnes âgées de 60 ans et plus;
  • les femmes enceintes (2e et 3e trimestre surtout) ;
  • les personnes qui ont  un système immunitaire affaibli (VIH, greffe d’organes, etc.)
  • les personnes résidant dans des centres de longue durée ou des maisons de soins infirmiers, quel que soit leur âge;
  • les personnes atteintes d’obésité morbide (IMC> 40)
  • les personnes d’origine autochtones;
  • les travailleurs en contact avec la population à risque de complications (travailleurs du domaine de la santé, des garderies,  etc.).

Signes et symptômes

Même si la grippe est une affection respiratoire, tout l’organisme en souffre. Habituellement, le sujet présente des symptômes aigus qui apparaissent soudainement. La fièvre s’installe rapidement et s’accompagne de frissons, d’une faiblesse générale, d’une perte d’appétit et de douleurs musculaires vives dans tout le corps. La plupart des gens recouvrent la santé  entre 5 à 10 jours sans subir de complications.

La fatigue et la toux peuvent cependant persister jusqu’à 2 semaines et plus. Des symptômes gastro-intestinaux tels que des nausées, des vomissements et de la diarrhée peuvent quelquefois accompagner la grippe, ils sont toutefois plus fréquents chez les enfants.

Vous pouvez présenter un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • Fièvre
  • Toux
  • Mal de gorge
  • Fatigue et faiblesse
  • Douleurs musculaires
  • Maux de tête
  • Perte d’appétit
  • Congestion nasale ou écoulements nasaux

Les complications de la grippe peuvent comprendre la déshydratation, la sinusite, l’otite, la bronchite et la pneumonie.

Quand consulter?

Si vous pensez présenter des symptômes de grippe, notre ligne sans frais et info-santé (8-1-1)  sont de bonnes ressources pour vous guider.

Vous devriez consulter un médecin si vous présentez des symptômes de la grippe en plus d’un ou de plusieurs des symptômes ci-dessous :

  •  Perte d’appétit
  • Essoufflement, difficulté et douleur à respirer
  • Lèvres et/ou doigts bleutés
  • Étourdissement
  • Confusion
  • Forte fièvre qui persiste durant plus de 3 jours
  • Vomissements persistants
  • Sang dans les sécrétions

Un enfant grippé qui ne mange pas, ne boit pas et ne joue pas devrait voir un médecin.

Traitements

Dans les cas sans complications, les symptômes de la grippe disparaissent habituellement sans traitement. Il est surtout recommandé de prendre du repos et de se soigner à la maison pour éviter de contaminer d’autres personnes.

Voici quelques façons de soulager vos symptômes :

  • Se reposer
  • Boire beaucoup d’eau
  • Prendre des médicaments contre la fièvre en vente libre comme l’acétaminophène (Tylenols®), l’ibuprofène (Advil®) et l’acide acétylsalicylique (Aspirin®)

Pour tous médicaments en vente libre, n’oubliez pas de lire l’étiquette pour vous assurer que le traitement convienne à votre situation (âge, problématique de santé, etc.) ou consulter votre pharmacien, il saura vous guider.

Dans certains cas, le médecin peut également prescrire un médicament antiviral administré par voie orale. Pour être efficace, il doit être pris dans les 48 heures suivant l’apparition des premiers symptômes grippaux.

Les médicaments antiviraux

Les médicaments antiviraux tels que l’amantadine, le zanamivir et l’oseltamivir peuvent prévenir et traiter la grippe causée par le virus de type A ou B. Cependant, ils ne sont pas destinés à remplacer le vaccin annuel pour les gens à risques. Les médicaments antiviraux auront pour effet de diminuer les symptômes de la grippe s’ils sont administrés dans les 24 à 48 heures suivant l’apparition des symptômes. Notez qu’ils ne gênent pas l’action du vaccin administré par injection.

Ces médicaments ne doivent pas être considérés comme substitut à la vaccination qui demeure le meilleur moyen préventif contre la grippe.

Conseils et prévention

On peut prévenir la grippe en se faisant vacciner tous les automnes. Le vaccin permet à l’organisme de produire les anticorps qui le protégeront pendant les cinq à six mois que dure la saison de la grippe. La vaccination annuelle permet de prévenir la grippe, et de réduire la gravité de la maladie. Le meilleur moment pour recevoir le vaccin antigrippal est au début de la saison grippale soit au mois d’octobre et de novembre.

Voici quelques façons simples et efficaces de vous protéger contre la grippe :

  • Lavez-vous fréquemment les mains
  • Nettoyez les surfaces les plus utilisées (poignets de porte, surfaces de comptoir, etc.)
  • Limitez les contacts avec les personnes malades
  • Faites-vous vacciner (consultez l’onglet Vaccination pour plus d’information sur le vaccin antigrippal)

Vaccination

En 2011, le Québec présentait le plus bas taux de vaccination au Canada avec 27% de sa population ayant reçu le vaccin. De plus, 25 % des Québécois affirmaient avoir contracté la grippe, ce qui représente le plus haut taux au pays.

En comparaison, la Colombie-Britannique a eu un taux de vaccination de 52% et, par conséquent, seulement 10% de la population avait été incommodée par la grippe cette même année.

Au Québec, chaque année, plus de 300 décès sont attribuables au virus de la grippe. Ce n’est donc pas une problématique à prendre à la légère.

Chaque année au Québec, de nouveaux vaccins antigrippaux sont disponibles, car le virus de la grippe se modifie fréquemment. Ces vaccins ont l’avantage de contenir les nouvelles souches du virus circulant en Amérique du Nord pour l’année en court.

Il y a deux types de vaccin sur le marché, le vaccin inactivé et atténué. Le vaccin inactivé se donne par injection et contient des parties non vivantes du virus. Le vaccin atténué se donne par voie nasale et contient un virus vivant qui a été atténué. Le dernier est particulièrement utilisé auprès des enfants, car il est plus efficace chez cette clientèle que les vaccins inactivés. La protection procurée par les vaccins apparaît environ deux semaines après l’administration et couvre toute la période durant laquelle sévit le virus. Il est tout de même possible d’attraper la grippe malgré la protection du vaccin, toutefois les symptômes seront plus modérés.

 

  • Qui devrait se faire vacciner contre la grippe ?

  • Qui ne devrait pas se faire vacciner contre la grippe?

  • Le vaccin présente-t-il des risques ?

Saviez-vous que

L’Association pulmonaire du Québec offre des services directs à la population. Pour en savoir davantage, visitez notre section RESSOURCES PATIENTS