Faire un don

COVID-19

Un nouveau coronavirus, le SARS-CoV-2 a été décelé pour la première fois en décembre 2019 à Wuhan, en Chine. Ce virus est responsable de la COVID-19, une maladie infectieuse touchant principalement le système respiratoire. Classifiée au stade de pandémie, la COVID-19 a touché le Canada au cours du mois de février dernier. Afin de ralentir la progression de la maladie, la direction de la santé publique du Québec demande la collaboration de chaque citoyen pour appliquer des mesures de distanciation sociale et d’hygiène sanitaire.

Causes

Les coronavirus constituent une grande famille de virus. Certains d’entre eux n’infectent que les animaux alors que d’autres peuvent infecter les humains. Les coronavirus humains sont courants et se traduisent généralement par de légers malaises, semblables à ceux du rhume. Les chercheurs se penchent actuellement sur l’origine de la COVID-19. Au premier rang des hypothèses les plus probables, le virus proviendrait d’une chauve-souris qui se serait servie d’un autre animal, le pangolin, pour transmettre la maladie à l’humain. De la viande de pangolin contaminée vendue dans un marché public de la ville de Wuhan en Chine pourrait bien être le point initial de la pandémie qui sévit actuellement.

Le délai d’incubation du virus est en moyenne de 5 à 6 jours — il peut aller de 2 à 12, voire 14 jours. Cependant, la durée maximale d’incubation demeure incertaine. Le virus est transmis par contact et par gouttelettes, tout comme d’autres virus respiratoires tels que la grippe ou les rhinovirus (responsables des rhumes). Il est présent dans les sécrétions respiratoires projetées dans l’air lors d’une toux ou d’un éternuement. De plus, les niveaux de contagion et de mortalité associées au COVID-19 sont supérieurs à ceux de la grippe et sont susceptibles d’occasionner davantage de complications, comme une pneumonie virale.

Personnes à risque

Voyageurs : Les personnes ayant voyagé à l’étranger sont considérées comme plus à risque d’avoir contracté le virus et, depuis le 12 mars dernier, il leur est donc demandé de s’isoler volontairement pour une période de 14 jours suivant leur retour.

Personnes âgées : Les personnes âgées de 70 ans et plus sont davantage à risque de contracter la maladie et de souffrir de complications en raison d’une fragilité du système immunitaire qui augmente avec l’âge.

Malades chroniques : Les risques de complications et de décès reliés à la COVID-19 sont plus importants chez les gens atteints de maladies chroniques, dont les maladies pulmonaires (asthme, MPOC, fibrose pulmonaire, cancer du poumon et autres).

Signes et symptômes

Les personnes infectées par la COVID-19 peuvent n’avoir que peu ou pas de symptômes. Ces symptômes sont semblables à ceux liés à d’autres virus respiratoires saisonniers.

Les symptômes incluent :

  • Fièvre
  • Toux
  • Difficultés respiratoires

Si vous présentez ces symptômes, il vous est recommandé, dans un premier temps, d’éviter tous contacts avec les autres et de suivre les directives émises par la santé publique du Québec.

Traitement

À l’heure actuelle, il n’existe aucun vaccin ni traitement précis contre la COVID-19. Le traitement consiste à soulager la fièvre et la toux au besoin ainsi qu’à demeurer hydraté et au repos. La majorité des personnes infectées par ce type de virus se rétablissent habituellement d’eux-mêmes.

Il est toutefois important de consulter un professionnel de la santé le plus rapidement possible si votre état de santé vous inquiète ou si vous avez des difficultés à respirer.

Conseils et prévention

Bien que les coronavirus entraînent des maladies respiratoires, ces infections ne sont pas les mêmes que celles qui causent la grippe. Si vous avez reçu un vaccin antigrippal, il ne vous protégera pas contre la COVID-19.

À l’heure actuelle, la meilleure façon de prévenir l’infection est d’éviter de s’exposer au virus. De plus, des mesures d’hygiène aident à prévenir la propagation de la COVID-19 et réduisent les risques d’infection :

  • Lavez-vous les mains le plus souvent possible, surtout avant de manger et après être allé aux toilettes, vous être mouché, avoir toussé ou éternué. Vous pouvez le faire soit à l’aide d’eau et de savon, soit à l’aide d’un gel antibactérien à teneur en alcool de 60 % ou plus.
  • Évitez de toucher vos yeux, votre nez et votre bouche avec des mains non lavées.
  • Toussez et éternuez dans le pli de votre coude ou dans un mouchoir, puis jetez le mouchoir à la poubelle.
  • Nettoyez et désinfectez les objets et les surfaces fréquemment touchés à l’aide d’un produit ménager antibactérien ou d’une lingette désinfectante. Le virus étant encore nouveau, sa durée de vie sur les surfaces sèches telle qu’une poignée de porte demeure à ce jour imprécise.
  • Évitez de sortir si cela n’est pas nécessaire, surtout si vous souffrez de maladies chroniques ou êtes âgées de 70 ans ou plus. Restez à la maison et évitez les visites !
  • Si vous souffrez d’asthme ou de MPOC, assurez-vous qu’ils soient maîtrisés. Autrement, ajustez la prise de votre médication en fonction de votre plan d’action. En cas d’interrogation, n’hésitez pas à nous contacter 1-888-768-6669, poste 232 ou consulter votre pharmacien qui constitue une excellente ressource.

Nous vous invitons également à consulter la section Personnes à risque de la foire aux questions suivantes : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/reponses-questions-coronavirus-covid19/

Soyez à la fois solidaire et créatif.

Utilisez la technologie disponible pour prendre des nouvelles de votre famille et de vos amis, que ce soit par téléphone ou encore par vidéo simultanée. Faire appel à ses proches, enfants ou petits-enfants, pour faire ses courses, utiliser les services de livraison à domicile offert par sa pharmacie et faire sa commande d’épicerie en ligne sont autant d’options accessibles qui contribuent à réduire votre risque d’infection à la COVID-19.

Demeurez informé de l’évolution de la situation de la COVID-19 au Québec et au Canada en consultant les sources fiables suivantes :